Test du mini-PC MeLE Quieter2

2021/05/25

Categories: hardware


Introduction

Au premier coup d’oeil, le MeLE Quieter2 est un mini-PC doté de beaucoup de qualités : c’est une machine fanless (sans ventilateur), compacte, dotée d’une bonne connectique, le tout pour environ 200€.

Équipé d’un Celeron J4125 et de 8 Go de RAM, ce petit ordinateur pourrait être le candidat idéal pour un serveur, un PC d’appoint voire une machine principale.

Source : mele.cn

J’ai entendu parler de cette machine grâce à l’excellent blog minimachines.net (article sur le MeLE Quieter2) et l’ai acheté le 04/05/2021 pour 201,58€ sur aliexpress. La livraison était rapide puisque j’ai reçu la machine le 12/05/2021.

Il est aussi possible de se procurer un kit VESA sur la boutique aliexpress de MeLE afin de fixer l’ordinateur derrière un ércan.

Spécifications

ProcesseurIntel Celeron J4125
RAM8 Go DDR4 2133 MHz
StockageeMMC 128 Go + M.2 2280
Connectique vidéo2 HDMI
Connectique audioprise combo-jack
Connectique4 USB 3.0, micro SD, Gigabit Ethernet

À toutes fins utiles, voici ce que trouve les utilitaires linux inxi et lspci sur le Quieter2.

# inxi -b
System:    Host: MeLE Kernel: 5.12.8-arch1-1 x86_64 bits: 64 Desktop: dwm 6.2 Distro: Arch Linux
Machine:   Type: Mini-pc System: MeLE product: Quieter2 v: N/A serial: <superuser required>
           Mobo: MeLE model: Rev GMLR1 1.10 serial: <superuser required> UEFI: American Megatrends v: 10.0 date: 04/01/2021
CPU:       Info: Quad Core Intel Celeron J4125 [MCP] speed: 1306 MHz min/max: 800/2700 MHz
Graphics:  Device-1: Intel UHD Graphics 605 driver: i915 v: kernel
           Display: x11 server: X.org 1.20.11 driver: loaded: modesetting resolution: <missing: xdpyinfo>
           OpenGL: renderer: Mesa Intel UHD Graphics 600 (GLK 2) v: 4.6 Mesa 21.1.1
Network:   Device-1: Realtek RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet driver: r8169
           Device-2: Realtek RTL8821CE 802.11ac PCIe Wireless Network Adapter driver: rtw_8821ce
Drives:    Local Storage: total: 353.71 GiB used: 7.89 TiB (2283.6%)
Info:      Processes: 189 Uptime: 3h 33m Memory: 7.59 GiB used: 4.28 GiB (56.3%) Shell: fish inxi: 3.3.04
# lspci
00:00.0 Host bridge: Intel Corporation Gemini Lake Host Bridge (rev 06)
00:00.1 Signal processing controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor Dynamic Platform and Thermal Framework Processor Participant (rev 06)
00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation UHD Graphics 605 (rev 06)
00:0e.0 Multimedia audio controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor High Definition Audio (rev 06)
00:0f.0 Communication controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor Trusted Execution Engine Interface (rev 06)
00:12.0 SATA controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor SATA Controller (rev 06)
00:13.0 PCI bridge: Intel Corporation Gemini Lake PCI Express Root Port (rev f6)
00:13.2 PCI bridge: Intel Corporation Gemini Lake PCI Express Root Port (rev f6)
00:14.0 PCI bridge: Intel Corporation Gemini Lake PCI Express Root Port (rev f6)
00:15.0 USB controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor USB 3.0 xHCI Controller (rev 06)
00:16.0 Signal processing controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor Serial IO I2C Host Controller (rev 06)
00:1c.0 SD Host controller: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor SDA Standard Compliant SD Host Controller (rev 06)
00:1f.0 ISA bridge: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor LPC Controller (rev 06)
00:1f.1 SMBus: Intel Corporation Celeron/Pentium Silver Processor Gaussian Mixture Model (rev 06)
02:00.0 Ethernet controller: Realtek Semiconductor Co., Ltd. RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet Controller (rev 15)
03:00.0 Network controller: Realtek Semiconductor Co., Ltd. RTL8821CE 802.11ac PCIe Wireless Network Adapter

Design

Entièrement fanless, l’ordinateur est très compact. C’est un rectangle de 13,1 cm sur 8 avec une épaisseur de 1,8 cm.

Le châssis est bien fini et solide, et le design général est réussi. À noter que le châssis est en plastique, mais que l’IO shield ainsi que la plaque inférieure sont en métal. Le haut du châssis est composé de rainures aidant à la dissipation thermique. Point positif, la LED reste discrète et n’illuminera pas la pièce si vous laissez allumer le PC la nuit.

Le Quieter2 est aussi très léger ce qui peut poser quelques problèmes : le Quieter2 restera difficilement en position fixe sur un bureau une fois branché à un écran et quelques périphériques, il sera entraîné au moindre mouvement d’un câble.

L’achat du kit VESA en option peut être un bon investissement pour fixer le MeLE Quieter2 derrière un écran.

En termes de connectique, on retrouve 4 ports USB 3.0, un port combo-jack, un port micro SD, deux prises HDMI, un port Gigabit Ethernet et une prise USB-C qui sert uniquement pour alimenter la machine.

La connectique est bien pensée et il n’y manque qu’un vrai port USB-C pour pouvoir étendre encore les capacités de la machine avec un hub USB-C par exemple.


Performances

Le processeur Celeron J4125 qui équipe le Quieter2 est un processeur très classique pour ce genre de machine. Sorti en 2019 sur l’architecture Gemini Lake Refresh, il est gravé en 14 nm. Doté de 4 coeurs et 4 threads avec une fréquence maximale de 2,7 GHz, le tout tient sur un TDP de 10W. Le chipset graphique est un UHD Graphics 600 doté de 12 unités d’exécution et une fréquence maximale de 750 MHz.

Point très positif, le BIOS est débloqué. Le nombre de paramétres est assez impressionnant et il est possible de configurer très finement la machine. Ainsi, il est possible de régler les valeurs des Power Limit 1 (PL1) et Power Limit 2 (PL2) du CPU Intel (plus d’informations dans cet article d’AnandTech).

Dans la suite de cet article, je testerai les performances avec les paramètres par défaut du BIOS (PL1 : 8W, PL2 : 15W) et une configuration où les valeurs de PL1 et PL2 seront réglées à leur valeur maximum (25W).

Attention au système de stockage par défaut, le stockage eMMC de 128 Go n’est en effet pas très fiable : j’ai personnellement eu besoin de faire une vérification de mon système de fichier (fsck) seulement quelques jours après l’acquisition du PC.

Le système de fichier n’était pas corrompu mais je ne ferai pas confiance à un système de stockage de ce type. Depuis l’installation d’un disque SSD à l’emplacement M.2 je n’ai plus eu aucun problème.

L’emplacement M.2 est facilement accessible, il suffit d’enlever 4 vis sous le châssis et de retirer la trappe. C’est le seul élément modifiable de la machine, tout le reste (carte réseau, RAM, CPU) est soudé. À noter qu’un pad thermique à coller sur son SSD M.2 est fourni afin de mieux dissiper la chaleur.

Benchmarks

Les tests de performance effectués on été faits sous Archlinux, avec les logiciels suivants :

BenchmarkVersionCommande
7z17.047z b
openssl1.1.1kopenssl speed sha512

Le benchmark 7z est très intense en CPU, alors que le benchmark openssl montre plutôt la puissance CPU en single-thread et la bande passante mémoire.

Résultats

PCCPUParamètres BIOS7z compression7z décompressionopenssl 8192openssl 16384
Chuwi HeroboxCeleron N4100Défaut59027092212468,7216926,35
MeLE Quieter2Celeron J4125Défaut63608642245044,91246524,59
MeLE Quieter2Celeron J412525W707010291244460,2246715,73
VPS KimsufiCore i5 2130Défaut97429002412491,787416650,58

Sur le benchmark 7z le Celeron J4125 est environ 14% plus performant que le Celeron N4100, un processeur vendu sur des machines au prix similaires comme le Chuwi Herobox.

En modifiant dans le BIOS les limites d’alimentation du processeur (PL1 et PL2 réglés à 25W), on augmente encore les performances d’environ 15%.

En décompression on atteint les performances d’un Core i5 2310, certes assez ancien mais qui consomme beaucoup plus (TDP de 65W).

À l’usage, le CPU s’en tire très honorablement pour une utilisation bureautique et internet et ne souffre d’aucun ralentissement majeur.

Consommation

PCCPUParamètres BIOSÉtatConso. (W)
MeLE Quieter2Celeron J4125DéfautRepos5,1
MeLE Quieter2Celeron J4125DéfautCharge CPU11,5
MeLE Quieter2Celeron J412525WRepos5,1
MeLE Quieter2Celeron J412525WCharge CPU17,2
Chuwi HeroboxCeleron N4100DéfautRepos5,3
Chuwi HeroboxCeleron N4100DéfautCharge CPU10,3

Le Quieter2 consomme environ 5W au repos, et peut atteindre 17,2W en utilisation intensive avec la limite de consommation du CPU paramétrée à 25W.

J’ai utilisé l’utilitaire stress pour tester la charge CPU (stress --cpu 4) et la consommation a été mesurée à la prise avec un multimètre.

Températures

Malgré sa compacité, le châssis dissipe correctement la chaleur.

Avec le CPU débloqué dans le BIOS, celui-ci se stabilise autour des 40-50° au repos. Lors d’une utilisation plus intense comme de la lecture de médias ou de la navigation internet, le CPU peut atteindre des températures avoisinant les 70°.

C’est seulement en jeu que la dissipation thermique du Quieter2 montre ses limites : on atteint les 96° ce qui engendre du thermal throttling. Cela est principalement dû aux paramètres appliqués au BIOS, mais si vous gardez les paramètres par défaut les températures resteront toujours aux alentours des 70° en charge.


(màj 2021-05-30) Réseau

J’ai eu quelques plantages en utilisation normale, avec des températures dans la moyenne et une charge tout à fait ordinaire.

En regardant les logs de ma machine avec journalctl , j’ai remarqué ces lignes juste avant les plantages (les REDACTED sont des adresses MAC) :

mai 29 23:11:16 MeLE NetworkManager[488]: <info>  [1622322676.9554] device (wlp3s0): set-hw-addr: set MAC address to REDACTED (scanning)
mai 29 23:11:16 MeLE kernel: rtw_8821ce 0000:03:00.0: stop vif REDACTED on port 0
mai 29 23:11:17 MeLE kernel: rtw_8821ce 0000:03:00.0: start vif REDACTED on port 0
mai 29 23:11:17 MeLE NetworkManager[488]: <info>  [1622322677.5070] device (wlp3s0): supplicant interface state: inactive -> disconnected
mai 29 23:11:17 MeLE NetworkManager[488]: <info>  [1622322677.9927] device (wlp3s0): supplicant interface state: disconnected -> inactive

Cela ressemble à une réinitialisation ou reconnexion de la carte wifi avec changement d’adresse MAC.

N’utilisant que la connexion Ethernet, j’ai carrément désactivé la gestion de la connexion wifi par NetworkManager avec :

nmcli radio wifi off

Je n’ai pas eu de plantage depuis la désactivation du wifi donc cela à l’air d’avoir corrigé le problème. Malheureusement je ne suis pas en mesure de dire si le problème provient de Linux, de wpa_supplicant, de NetworkManager ou de la carte réseau en elle-même.


Conclusion

En conclusion, ce petit ordinateur répond à toutes les attentes que l’on peut se faire de ce type de machine. Le Quieter2 est assez performant pour un usage internet et bureautique, le tout en silence.

màj 2021-05-30 J’utilise mon Quieter2 comme ordinateur principal depuis plus d’une semaine maintenant, et il s’en tire parfaitement bien pour tous les usages sauf les jeux vidéo. J’ai résolu ce souci en utilisant la fonctionnalité Remote Play de Steam qui me permet de streamer tous mes jeux depuis mon pc gamer (Ryzen 5 2600, RX 580) sur mon Quieter2. Cela ajoute un peu de latence mais me permet de ne pas avoir un pc bruyant et qui chauffe juste à côté de moi. De plus en allumant ce pc uniquement lorsque je souhaite jouer cela me permet d’économiser de l’électricité, sa consommation au repos étant bien plus importante que celle du Quieter2 (50W vs 5W).

Avantages :

Inconvénients :

Une remarque, un commentaire ? Réagissez sur Mastodon !

>> Home